Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Veillée d'arme pour les cheminots...

10 Juin 2014, 11:07am

Ça y est, à partir de ce soir à 19h la grève nationale reconductible contre la réforme ferroviaire voulue par le gouvernement et la direction de la SNCF va commencer.

Ils ont voulu l'épreuve de force, ils l'ont eu, ils ont hissé le pavillon noir, en retour les cheminots dressent leur drapeau rouge, car à en croire les remontées du terrain, le mouvement sera massif et puissant.

Face à un gouvernement de casse sociale qui semble prêt à se suicider politiquement pour la défense exclusive des intérêts du Capital, il ne s'agira donc pas d'une grève de lobbying pour montrer "qu'on est nombreux à ne pas être content", il s'agit d'une guerre, d'une guerre de classe où les cheminots doivent paralyser le pays par la grève, pour mettre à genoux les puissances de l'argent, afin de contraindre le gouvernement à céder sur toute la ligne.

Le syndicat CGT des cheminots de Versailles appel donc les grévistes à ne pas faire la grève "à la maison", mais à faire une grève active, à venir en masse aux AG et aux rassemblement, manifestations pour se faire entendre au plus haut niveau, jusqu'à la bourse de Paris et l'hôtel Matignon !

Nous appelons les cheminots grévistes de notre périmètre à venir dès demain à l'Assemblée Générale qui se tiendra à 11h sur le parking de la gare de Versailles Chantiers, derrière les locaux syndicaux, pour définir ensemble nos revendications et décider des actions à mener et de la suite à donner au mouvement.

Dès que le mouvement est lancé, il n'appartient plus aux états majors syndicaux mais bien aux travailleurs en grève, qui doivent le conduire par eux-mêmes, démocratiquement.

Alors oui, c'est une guerre, une guerre qui s'annonce décisive pour l'avenir du ferroviaire de notre pays et pour les conditions de travail des cheminots, une guerre où il n'y aura pas de 2ème place pour le perdant.

En passant en force sur la réforme ils ont hissé le pavillon noir, dressons tous ensemble notre drapeau rouge !

Commenter cet article